/
0/5

0 avis

portrait (Le)

Livre

Edité par Grund. Paris - 1998

De Botticelli à Picasso, tout l'art du portrait d'un point de vue à la fois chronologique et thématique.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Dans la même catégorie

art du portrait (L') | Beyer, Andreas (1957-....). Auteur

art du portrait (L')

Livre | Beyer, Andreas (1957-....). Auteur | Citadelles & Mazenod. Paris | 2003

Présente chronologiquement une sélection de 200 chefs-d'oeuvre de l'Antiquité à nos jours qui rend compte de tous les styles de portraits : portraits intimistes, portraits officiels et d'apparat, autoportraits. A. Beyer décrit l'h...

modèle noir (Le) : de Géricault à Matisse : Musée d'Orsay |

modèle noir (Le) : de Géricault à M...

Livre | Beaux-arts éditions. Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) | 2019

La représentation des figures noires dans les arts visuels français depuis l'abolition de l'esclavage en 1794 à travers une approche pluridisciplinaire, entre histoire de l'art et histoire des idées esthétiques, politiques, social...

corps des femmes (Le) : ce que les artistes ont voulu faire de nous | Adler, Laure (1950-....). Auteur

corps des femmes (Le) : ce que les ...

Livre | Adler, Laure (1950-....). Auteur | Albin Michel. Paris | 2020

Une étude sur la représentation du corps de la femme dans l'histoire de l'art depuis la préhistoire. Centre de tous les fantasmes, déesse, prostituée ou sorcière, elle est mise en scène à travers un regard essentiellement masculin...

nu (Le) |

nu (Le)

Livre | Grund. Paris | 1999

Il y a plus de vingt mille ans que la représentation du corps nu accompagne l'histoire des arts plastiques. Ce volume retrace diverses périodes : période gréco-romaine, Moyen Age, Renaissance italienne, la peinture vénitienne du X...

Art du portrait (L') : les plus grandes oeuvres européennes 1420-1670 | Schneider, Norbert. Auteur

Art du portrait (L') : les plus gra...

Livre | Schneider, Norbert. Auteur | Taschen. Berlin | 2003

L'art du portrait prend ses sources dans l'Antiquité. A la Renaissance, il était très prisé par les rois, les cardinaux, les banquiers, les nobles et les artistes, comme signe extérieur de richesse. 50 chefs-d'oeuvre retracent 250...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs